Pour les fêtes : « On offre pas un animal. On adopte ! »

Un animal est un être vivant. Si vous n’êtes pas prêts à lui consacrer deux heures par jour et environ 100 euros par mois, oubliez son acquisition. Kelly Bochenko, représentante de la Fondation assistance aux animaux s’est livrée sur les abandons des animaux, au salon Noël des animaux, Portes de Versailles. 

CHIEN PO CONTENTUn dimanche dans le froid de novembre. Quelques trois cents personnes se pressent à Porte de Versailles pour se rendre à l’exposition « Le Nöel des animaux » dans le hall 8. A quelques mètres de l’entrée, on entend déjà les chiens excités, effrayés. Ils sont environ deux cents, répartis dans quatre grands espaces.

Autour d’eux, des adultes, des couples, des parents et leur(s) enfant(s). Quelles sont leurs intentions ?


Leur visite est donc sereine et réfléchie. Ces visiteurs n’ont rien à voir avec ces adultes irrationnels qui offrent un animal à leur fille de 7 ans, pour répondre à un de ses caprices, ou parce qu’ils ne savent plus quoi lui offrir. Non, ils savent, eux, qu’un animal est un être vivant dont il faut s’occuper. Un animal c’est aussi une charge financière, une responsabilité. 

Tous les ans, des dizaines de milliers d’animaux finissent au bord des routes. Un phénomène récurrent malheureusement. 66% des chiens ou des chats abandonnés sont âgés de 1 à 5 ans, c’est à dire l’âge auquel l’animal devient adulte. 70% des chiens et des chats n’ont pas de pédigree. Issus de la reproduction d’animaux chez des particuliers, la plupart ont été offerts ou vendus à faible coût à des acquéreurs mal préparés et inconscients de leurs responsabilités. Une réalité scandaleuse à laquelle vous devriez vous sensibiliser. 

Comprenez que les animaux de compagnie ne doivent pas être achetés sur un simple coup de tête. Les acquéreurs doivent bien comprendre qu’ils ont des devoirs envers eux, ce qui leur évitera de s’en lasser puis de les abandonner.

Les malheureux 

CHAT NOUSJe m’adresse aux individus responsables des 74% des abandons qui sont motivés par un déménagement !
85% des propriétaires abandonnent leur animal sans scrupule. Ils s’en débarassent quand la phase ludique des premières années passe et que les responsabilités deviennent plus pesantes : besoin d’espace, nécessité de le sortir à des heures régulières, de trouver des solutions de garde lors des départs en vacances….

Et tristement, on découvre que 42% d’entre eux ont subi des maltraitances: défaut d’alimentation ou sévices corporels. Dans de rares cas, les refuges récupèrent des chiens à l’oreille coupée pour nuire à leur identification par le tatouage. Sachez que la loi punit lourdement la maltraitance envers les animaux ( deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende ).
Les abandons sont plus fréquents l‘été. Mais pour 42% des refuges interrogés, les abandons s’échelonnent dorénavant sur l’année entière.

Kelly Bochenko, miss Paris 2009 et actuelle représentante de la Fondation Assistance aux animaux, nous parle des abandons d’animaux. 

Heureusement, deux tiers des animaux recueillis par les refuges finissent par retrouver un foyer. Cette adoption intervient en moins d’un an pour 46% des chats et pour 51% des chiens. En revanche, 14% des chiens et 22% des chats attendent plus de cinq ans. Les moins chanceux  sont euthanasiés sur des critères très stricts (maladie, agressivité, recommandation du vétérinaire).

Diénéba DEMBELE.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s