Le nouveau World Trade Center devient la tour la plus haute de New York

Skyline of Lower Manhattan at night

New York panse enfin ses plaies. Après des années de travaux, retardés en raison de la crise économique, la « One World Trade Center », le célèbre building ayant été construit pour remplacer les regrettées Twin Towers, est enfin devenu depuis hier, la plus haute tour des Etats-Unis avec 541 mètres de haut (soit 1776 pieds, petite référence volontaire à la date d’indépendance des Etats-Unis).

Le « Council on Tall Buildings and Urban Habitat », l’autorité américaine qui mesure les bâtiments, a rendu son verdict hier après-midi. Auparavant, le gratte-ciel « Willis Tower » à Chicago, était la plus haute tour du pays depuis quarante ans avec 442 mètres. Une figure de marque pour New York, qui a fait des buildings sa marque de fabrique depuis déjà bien des décennies.

Mais cette décision fut parsemée de débats techniques. En effet, les experts s’interrogent toujours pour savoir si « les flèches » au sommet de ces bâtiments doivent êtres incluses dans le total des mètres pris en compte dans la mesure de la hauteur. L’antenne qui culmine sur la « One World Trade Center« , s’élève quand même à une centaine de mètres (124,4 mètres). Une donnée non négligeable pouvant relativiser la crédibilité de ce record. Du côté de la municipalité de New York, on estime que cette flèche fait partie de l’’architecture même du bâtiment. Alors qu’à Chicago, on la considère comme une vulgaire antenne, qui n’’a pas à être prise en compte.

Record mondial détenu par la tour « Burj Khalifa » de Dubaï

Cependant, cette tour qui devait normalement être inaugurée à l’horizon 2012-2013 (et qui le sera réellement en 2015), a pâti de son retard. Un certain nombre d’édifices, dans le monde entier, ont d’ores et déjà dépassé le record que ce gratte-ciel a accompli aux Etats-Unis. Le record mondial est actuellement détenu par la tour « Burj Khalifa », située à Dubaï aux Emirats-Arabes-Unis, avec 828 mètres, soit presque deux fois plus que la « One World Trade Center ». Suivent ensuite, la « Abraj Al Bait Tower » dans la ville de La Mecque en Arabie Saoudite avec 601 mètres et la « tour CN » de Toronto au Canada avec 553 mètres.

Mais la « One World Trade Center » n’est pas le seul projet ayant émergé des cendres du 11 septembre, la reconstruction du World Trade Center incluant cinq édifices. C’est le cas du « World Trade Center 7 », qui est déjà construit depuis 2006 avec 228 mètres, ainsi que le « Four World Trade Center », qui est quasiment terminé, et qui culmine à environ 300 mètres. Ce chantier gigantesque sera achevé par la construction du « Two World Trade Center », qui devrait voir le jour en 2016 avec 411 mètres (soit trente mètres de plus que le célèbre « Empire State Building », qui était redevenu le toit de la ville après l’attentat de 2001). C’est d’ailleurs le célèbre architecte Norman Foster, à l’origine notamment de la restauration du Reichstag, qui est chargé de ce projet. Enfin, un autre gratte-ciel de 352 mètres devait être inauguré d’ici 2015.

Nathan Cahn.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s