La balnéo pour animaux, mieux que le véto ?

7d54edc9Depuis plusieurs années, éducateurs pour animaux et vétérinaires tentent de développer une nouvelle « médecine » pour canins. A Montpellier, le Dr Behra vient d’ouvrir un centre spécialisé.

Arthrose, surpoids, problèmes cardiaques ou respiratoires… il n’y a pas que les humains qui confrontent ces problèmes au cours de leur vie. Nos animaux domestiques ont aussi besoin de soigner ces maladies. Leur seul recours auparavant: la médecine vétérinaire et ses coûts ahurissants… Aujourd’hui, les professionnels de l’éducation canine ainsi que certains reconvertis ont développé la balnéothérapie afin de soigner l’animal sans avoir besoin de substances médicamenteuses, souvent inadaptées ou aux effets placébos.

A Montpellier, l’ouverture d’un tel centre a beaucoup surpris les riverains du quartier Prés d’Arènes…et pourtant il rencontre un franc succès.

Patauger dans l’eau pour soigner son dos

Prés d’Arènes, quartier moderne en pleine construction, à Montpellier. Le centre Aquanimaux a ouvert ses portes il y a un an. Dans la vitrine, des accessoires pour animaux. A l’intérieur, un équipement de pro: une piscine, un système de harnets de sécurité afin d’y amener l’animal, un tapis de course et une éducatrice qui chouchoute votre boule de poils. Une propriétaire convaincue nous parle de son labrador.

« Le problème avec les vétérinaires c’est qu’ils ne peuvent pas tout soigner. Dans le cas de ma chienne, on ne pouvait que soulager ses douleurs, elle n’arrivait parfois plus à se relever. Depuis le début des séances, Nala a arrêté son traitement inflammatoire avec de la piscine et du tapis roulant. Elle en est à la 9ème séance et a déjà perdu plusieurs kilos. « 

(crédit photo : WAT TV)

(crédit photo : WAT TV)

Plus efficace que le véto?

Le Docteur Behra, propriétaire de ce centre et au départ vétérinaire, pense que l’on devrait reconnaître la balnéothérapie comme étant une vraie médecine. Il nous confie que la priorité, c’est « le bien-être animal par l’activité physique », sans se revendiquer médecin du chien. D’ailleurs, les chiens de concours ou autres chiens de race peuvent avoir besoin des services du centre. Objectif: faire du sport, prévenir les problèmes de santé ou encore muscler son toutou. Pourtant, il se bat avec l’ordre des médecins pour que cette profession soit reconnue comme étant une médecine complémentaire à la médecine vétérinaire. « On pourrait tout à fait prescrire des séances en complément d’un traitement médicamenteux, tout comme on nous prescrit des séances de kiné en parallèle à une prise d’anti-inflammatoires« .

Et vous, convaincus?

Aude Vernuccio.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s