Brignoles : le Front National a gagné son pari

Avec l’élection de Brignoles, le Front National confirme sa percée dans le paysage politique français. De quoi inquiéter les partis de gauche et de droite à quelques mois d’élections importantes.

« Moi, l’extrémisme, je l’ai rencontré hier soir quand j’ai été victime de menaces et d’insultes »

Cette phrase, c’est Laurent Lopez, le candidat FN victorieux aux élections législatives partielles à Brignoles, dans le Var, qui l’a prononcée ce matin sur France Inter. Le tout nouveau conseiller général à également affirmé faire face à des dégradations de son véhicule personnel et de sa permanence.

Laurent Lopez

Pour rappel, Laurent Lopez a remporté hier soir l’élection législative partielle qui l’opposait à la candidate UMP Catherine Delzers, après une campagne très médiatique. Il a récolte 53,43% des suffrages au 2nd tour, étant incontestablement le vainqueur .

Séisme politique

Marine Le Pen , présidente du Front National, à salué hier « un vote d’adhésion et non un vote de sanction« ,voulant prouver ainsi que son parti est ancré dans la vie politique. La banalisation semble donc continuer, bien que la présidente du parti refuse ce terme.

UMP comme PS ont vu dans cette élection un signal d’alarme à quelques mois seulement des élections municipales et européennes. En effet, plusieurs sondages parus dans la presse donnent le FN comme étant devenu le « 1er parti de France ». De quoi faire réagir les partis « traditionnels » et, peut-être, leur faire changer de stratégie

Pierre DUMAZEAU.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s