Permis de conduire à Paris : du temps, de l’argent et du courage!

Tous ceux qui passent ou ont passé leur permis à Paris ont entendu au moins une fois « Tu le passes à Paris? Bonne chance! » Bon courage fonctionne aussi. Parce qu’il en faut pour obtenir son permis à Paris. Mais il faut surtout beaucoup de patience et un gros budget.

autoecole

Seulement 45% de réussite au premier passage en conduite à Paris. La capitale a tout simplement les pires scores de France métropolitaine; la moyenne nationale était de 56% en 2012 et une douzaine de départements ont eu plus de 65% de réussite.

En revanche, au niveau du code, Paris obtient de bons résultats, environ sept personnes sur dix l’ont eu du premier coup. Au niveau national, l’obtention du code au premier passage est d’environ 65% et plus de 40 départements ont des résultats supérieurs à la moyenne. Mais l’obtention du code dépend surtout du travail personnel puisqu’il est possible de le réviser librement à l’auto-école, mais aussi chez soi grâce à des manuels ou à internet.

Alors pourquoi la capitale obtient d’aussi mauvais résultats? Christophe, moniteur dans une auto-école du XIII ème arrondissement de Paris donne un élément de réponse: « Ceux qui habitent en province ont plus besoin du permis que les Parisiens. Quand ils s’inscrivent dans une auto-école, ils ont généralement déjà conduit avec leurs parents ou des amis, avec le principe de conduite accompagnée, ou pas d’ailleurs. C’est pas rare que ces candidats aient déjà conduit sur des petites routes par exemple. Du coup, quand ils viennent passer leur permis, ils sont plus prêts et plus motivés parce qu’ils en ont besoin, alors que les Parisiens le passent rarement par nécessité. A Paris, c’est facile de se déplacer en métro, en bus, à vélo ou à scooter.« 

Cinquante euros de l’heure

LUN@IGQ@P03@14_02_11-24.jpg

En moyenne, le forfait 20h – le minimum – que propose les auto-écoles parisiennes est à 1200 euros. Ce forfait consiste généralement à une évaluation de départ, des tests audiovisuels illimités, un module en groupe de six thèmes théoriques, vingt heures de conduite, une présentation à l’examen de code et une à l’examen pratique. Pour les candidats qui n’ont jamais conduit de leur vie avant de s’inscrire en auto-école, il faut plus de vingt heures d’entrainement avant d’être prêt. Bien entendu, il est possible de prendre un forfait avec plus d’heures, trente par exemple, mais cela va vite monter dans les 1500 euros. Et si ce n’est toujours pas suffisant, il faut prendre des séances supplémentaires. A cinquante euros l’heure, autant dire que le prix grimpe rapidement. Et Christophe doit parfois faire face à des situations délicates. “Certains élèves ont un budget maximal et lorsqu’ils l’atteignent, ils nous demandent de leur donner une date alors qu’ils ne sont pas forcément prêts. J’essaye de leur expliquer qu’ils risquent l’échec mais je comprend aussi que tout le monde ne peut pas dépenser à souhait.Pour comparer, à Nîmes le forfait 20h est en moyenne à 900 euros, il est à 1000 euros à Rennes et 1100 à Strasbourg, par exemple. Les prix varient, parfois beaucoup, selon les auto-écoles d’une même ville, puisque chacune décide de ses tarifs.

Le cercle vicieux temps-argent-stress

Le stress joue un rôle important dans l’échec à l’épreuve. Non seulement parce que c’est un examen important, mais aussi parce qu’il y a toute la dimension sécurité à respecter et que l’inspecteur n’est franchement pas toujours rassurant. En cas d’échec, le candidat sait qu’il devra à nouveau payer, attendre et angoisser. Au lieu de motiver, cette réflexion peut faire paniquer encore plus jusqu’à paralyser le candidat. Cercle vicieux.

sire_3968005_1.jpg95

Et si, comme pour plus d’un Parisien sur deux, l’échec est au rendez-vous, il va falloir attendre de nombreux mois avant d’avoir une nouvelle date. Selon Christophe, « Il faut jongler avec ceux qui passent leur permis pour la première fois et qui sont prioritaires. Et comme en plus, il y a une politique de réductions de fonctionnaires, il y a moins d’inspecteurs. C’est donc d’autant plus dur de trouver une place. » Le 6 avril dernier, le père d’un élève d’une auto-école de Lyon a mis le feu à l’établissement parce qu’il était excédé du temps d’attente pour que son fils repasse l’épreuve de conduite. Réaction excessive et inexcusable bien entendu, mais cela prouve bien que les délais peuvent faire sortir de ses gonds, même en dehors de Paris.

Quatre échecs sont autorisés avant l’invalidation du code mais à savoir aussi qu’au bout de trois ans le code n’est plus valide et si l’épreuve de conduite n’est toujours pas réussie, il faut tout recommencer à zéro. Agathe, Parisienne, s’est retrouvé dans ce cas. Son code expirant en juin, elle a passé la conduite pour la seconde fois en mai. Après son premier échec, elle n’avait pas pu le repasser à cause d’une année à l’étranger obligatoire pour ses études et avait donc perdu beaucoup de temps et de pratique. “A mon retour, je ne savais presque plus conduire, j’avais perdu tous les réflexes de sécurité. Du coup, j’ai dû reprendre beaucoup d’heures puis attendre presque six mois pour une nouvelle date.” Malheureusement, Agathe a raté une seconde fois la conduite et n’avait plus qu’une solution pour le repasser avant que son code arrive à échéance: tenter l’épreuve en candidat libre. Mais les demandes étant trop nombreuses, la préfecture n’a pas pu lui trouver une date à temps.

Les faux bons plans

Pour éviter de se ruiner, il existe, semble-t-il, deux possibilités: se présenter en tant que candidat libre ou opter pour la fameuse formule à 1 euro par jour.

Pour passer le permis en candidat libre, il suffit de s’inscrire à la préfecture et cela ne coûte rien. Après avoir fait la demande de dossier, une date d’examen pour le Code ainsi qu’une pour la conduite sont données. Il s’agit alors de se préparer seul à l’examen. Pour la théorie, il suffit d’un livre et/ou d’un DVD de Code, et de s’entraîner sur de nombreux sites Internet. Pas de grosses dépenses de ce côté-là. Pour l’apprentissage de la conduite, c’est plus compliqué. Il faut toujours être accompagné de quelqu’un ayant le permis B depuis au moins trois ans. Cette personne doit louer, chez un professionnel, un véhicule spécialement équipé d’une double commande de frein et d’embrayage, de deux rétroviseurs intérieurs et de deux latéraux. 

sire_3540031_1.jpg79

C’est en moyenne vingt euros de l’heure, sans compter le prix du carburant. C’est donc une solution moins onéreuse qu’en auto-école, mais seulement si la personne accompagnante est capable de se servir de ce genre de voiture et si le candidat libre a besoin de peu d’heures de pratique, donc de peu d’heures de location du véhicule.

Deuxième option, le permis à 1 euro. Cette formation s’adresse aux 16-25 ans et se présente sous la forme d’un prêt à taux zéro de 800, 1000 ou 1200 euros. Elle est valable pour un apprentissage dit classique, donc une formation initiale en auto-école, et pour la conduite accompagnée. Le remboursement du prêt est constitué de mensualités qui ne peuvent excéder trente euros et se fait donc sur deux, voire trois ans. L’option du permis à 1 euro peut convenir à des budgets plus restreints, encore faut-il ne pas avoir besoin de plus de 1200 euros.

Alors à quand une vraie solution pour faciliter l’accès au fameux sésame rose, à Paris et partout en France? Patience, persévérance et dépenses restent les mots d’ordre pour le décrocher!

Ségolène Poirier.

Publicités

Une réflexion sur “Permis de conduire à Paris : du temps, de l’argent et du courage!

  1. Très bel article sur les joies du permis de conduire, et encore mon avis est celui d’un simple provincial, a Paris ca doit juste être la catastrophe… Bien d’accord pour ce qui est des faux bons plans ceci dit…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s