Instituts de beauté : victimes de la météo pourrie ?

Instituts de beauté : victimes de la météo pourrie, ou pas

S’épiler or not s’épiler ? Déprimées de laisser jupes et petits hauts au placard à cause du mauvais temps, certaines femmes optent pour les séances de bronzage, comme dans cet institut du 13ème arrondissement de Paris. Les nouveaux clients affluent depuis le début du mois de mai. A quelques encablures, l’institut de beauté où travaille Emilie ne remplit pas son cahier de rendez-vous.

Fanny Lattach.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s