L’art du parfait étudiant

Après 3 mois de stage, dur retour à l’ESJ… Timing d’un lundi matin. 

L’étudiant, « honteux et confus, jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus. » 

Margaux Bédé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s